Menu recherche

Accueil > Liste >
Retour

La biodiversité des mardelles forestières
ETIENNE, David ; RUFFALDI, Pascale ; LEQUY, Emeline ; et al.
2016

Les mardelles intra-forestières de Lorraine. Origines, archives paléo-environnementales, évolutions dynamiques et gestion conservatoire
ETIENNE, David
2011
« Au sein des anciennes chênaies-charmaies-hêtraies du Plateau lorrain, il existe des milliers de dépressions humides fermées, appelées mardelles. La question de leur origine (naturelle ou anthropique) est débattue depuis plus de 150 ans, mais aucune étude scientifique intégrée ne leur avait encore été consacrée. Des prospections LiDAR, dans la région de Dieuze-Sarrebourg (Moselle), révèlent un réseau dense de mardelles, de dimensions semblables, régulièrement espacées et fréquemment encloses dans un parcellaire agricole fossile. Des sondages géologiques et des fouilles de mardelles démontrent que leur répartition n’est pas liée à la présence de matériaux solubles dans le sous-sol ou à des e...
Les mares tourbeuses forestières : quels enjeux pour la conservation ?
HERVE, Pauline ; ISSELIN-NONDEDEU, Francis
2014
« Situé au sud-est de Tours (Indre-et-Loire), le complexe forestier de Chinon - Landes du Ruchard était recouvert d’un grand nombre de landes humides et parsemé de mares à caractère tourbeux. A partir des années 1970, les campagnes de plantations forestières, principalement du pin sylvestre (Pinus sylvestris) et du pin maritime (Pinus pinaster), ont entrainé de fortes perturbations du réseau hydrologique (drainage notamment), la destruction de la plupart des landes humides et le comblement progressif des mares. Ces milieux, se rapprochant dans leur fonctionnement des tourbières, sont souvent délaissés et les mesures de gestion et de conservation sont encore assez récentes. A partir de 2012, ...
Etudes sur la flore et la végétation des mardelles tourbeuses de l'ouest de la Sologne.
MAUBERT, Philippe
2007
La Sologne de l'Ouest possède surtout des mardelles (dépressions circulaires) sur lesquelles se sont développés des radeaux de sphaignes et autres communautés végétales tourbeuses. Ces milieux ont subi de nombreuses atteintes depuis 20 ans, mais sont aujourd'hui reconnues d'intérêt européen. Dans ce contexte, l'auteur revient sur la valeur patrimoniale de ces milieux, et propose des mesures de gestion.

Bases documentaires à votre disposition

Langue