Menu recherche

Accueil > Liste >
Retour

Page : 1 / 4
Répartition du Xénope lisse (Xenopus laevis) en France

2018
"Dans le cadre du LIFE CROAA, des prospections ont été menées en 2017 pour mettre à jour la répartition du Xénope lisse (Xenopus laevis) sur les départements des Deux-Sèvres, de la Vienne, du Maine-et-Loire et de l’Indre-et-Loire. L’objectif était d’identifier le plus précisément possible le front de colonisation sur ces départements. Pour cela, la technique moléculaire (ADNe) est venue renforcer les protocoles habituellement utilisés par piégeage des plans d’eau à la nasse. Le Xénope lisse est désormais présent au nord de la Loire, dans les secteurs de Villebernier et Varennes-sur-Loire à l’est du Maine-et-Loire, et de Saint-Sigismond et Champtocé-sur-Loire à l’ouest. Un plan d’eau s’est ég...
La tourbe, source de destruction d’habitats et de réchauffement climatique
Pro Natura
2010
Fiche d’information visant à sensibiliser le grand public sur l’utilisation des tourbières du point de vue horticole, et présentant les exigences de ProNatura vis-à-vis de la destrction de ces milieux : abandon rapide de la tourbe à l’échelle locale, abandon national à moyen terme, arrêt de la vente de produits contenant de la tourbe pour le jardinage amateur, et renforcer la recherche d’alternatives.
Reconnecter les rivières d'Europe de façon intelligente

2017
« La mise en place de barrières sur les rivières d'Europe peut améliorer la pêche, être une source d'énergie et réduire le passage des espèces invasives, mais peut également être un risque d'inondation, interférer avec les modèles de migration et fragmenter les habitats. Quelle est donc la meilleure approche pour reconnecter nos fleuves ? Un projet [intitulé AMBER : « Adaptive Management of Barriers in European Rivers »] financé par l'Union Européenne offre quelques réponses. »
Bassin Rhin-Meuse. L'adaptation au changement climatique pour préserver les ressources en eau et les milieux aquatiques

2016
Au sommaire de ce dossier de presse :
-Préambule
-Un plan d’adaptation au changement climatique pour préserver la ressource en eau et les milieux aquatiques de l’Est de la France
-Le changement climatique sur le bassin Rhin-Meuse : que savons-nous ?
-La prise en compte du changement climatique sur le bassin Rhin-Meuse
-Ils sont déjà passés à l’action
-Comité de bassin et agence de l’eau, présentation
-Références utiles

La biodiversité améliore la résistance des prairies aux événements climatiques extrêmes

2015
"Une équipe internationale de chercheurs a démontré, grâce à 46 expériences menées sur la diversité végétale des prairies, qu’une biodiversité élevée augmente la résistance de ces écosystèmes à une large gamme d’événements climatiques (sécheresse, canicule, pluies extrêmes). Ces résultats bouleversent les études habituellement menées en écologie, dont les mesures de stabilité des écosystèmes sont en partie basées sur leur capacité à retrouver un fonctionnement normal après une perturbation et non sur leur faculté à résister à cette perturbation. Ces travaux, auxquels a contribué Michel Loreau de la Station d’écologie expérimentale du CNRS à Moulis, sont publiés le 14 octobre 2015 dans Nature...

Bases documentaires à votre disposition