logo

 

 


Document : Rapport
Base(s) documentaire(s) Pôle relais tourbières
Types de rapports Rapport de stage
Titre Inventaire des tourbières françaises et du stock de carbone qu’elles contiennent : état des lieux des données disponibles
Auteur(s) PILLOIX, Malo
Auteur moral Fédération des Conservatoires d'espaces naturels
Année de parution 2019
Fourchettes de dates entre 2010 et 2019
Nbre/N° de page 29 p. + annexes
Résumé Dans le contexte actuel de réchauffement climatique, les tourbières constituent des stocks de carbone importants. Une meilleure évaluation ces stocks de carbone permettrait une meilleure prise en compte de l’enjeu que représentent ces milieux. En effet, le stockage de carbone par unité de surface y est très important. La numérisation de l’ouvrage « Les Tourbières Françaises », inventaire des stocks de tourbe publié en 1949 par le Ministère de l’industrie et du commerce, a servi de base au travail présent. De plus, un bilan des données et des inventaires de tourbières de chaque région a été effectué en contactant les différents acteurs en France. Les données alors recherchées afin d’estimer le stock de carbone sont l’épaisseur de tourbe moyenne et la surface de la zone tourbeuse. Ainsi, une cartographie des tourbières de France la plus exhaustive possible a pu être élaborée, représentant une surface totale de 105 389 ha. Ces données de localisation restent très lacunaires dans certaines régions, et l’épaisseur moyenne de tourbe, nécessaire à l’estimation du stock de carbone, est une donnée très rare. La région Franche-Comté a été étudiée plus finement, révélant une perte d’au moins 20 % de la surface des tourbières depuis 1949. L’estimation du stock de carbone contenu dans les tourbières françaises a pu être calculée d’après les données d’épaisseur de tourbe de 1949 et d’après les surfaces de tous les inventaires réunis. Les tourbières françaises contiendraient donc près de 160 Mt de carbone. Cependant, les tourbières ont longtemps été dégradées et leur surface a diminué de 20 654 ha de tourbières depuis 1949. L’actualisation du stock de carbone basée sur l’émission de GES par les tourbières indique une perte potentielle de 30,74 Mt de carbone, soit 19 % du stock en 70 ans. Les tourbières françaises constituent donc un réservoir de carbone important à l’échelle du territoire, mais ne sont pas encore assez bien inventoriées. En accord avec les derniers rapports du GIEC et de l’EFESE, leur prise en compte dans les mesures visant à limiter l’émission de GES liée à l’utilisation des sols est primordiale. C’est pourquoi il est important de mettre en place une méthode d’inventaire permettant l’estimation précise du stock de carbone des tourbières, et de créer ainsi un outil national sur lequel s’appuyer pour permettre la préservation des milieux tourbeux.
Langue Français
Support Fichier numérique
Lieu de consultation En ligne ; Pôle-relais Tourbières
Cote (Pôle tourbières) N-8298
Mots clés (Tourbières) inventaire ; tourbières ; stockage ; carbone ; bibliographie ; état de conservation
Fichier(s) lié(s) N-8298