Document : Article
Base(s) documentaire(s) Pôle relais tourbières
Type d'article Article
Titre Contribution à une révision des bas-marais acides d’Europe tempérée occidentale
Auteur(s) THEBAUD, Gilles ; ROUX, Camille ; DELCOIGNE, Arnaud ; PETEL, Gilles
Revue Phytocoenologia
N° revue N° 42
Date de parution 21/11/12
Année de parution 2012
Fourchettes de dates entre 2010 et 2019
Nbre/N° de page p. 67-98
Résumé 99 syntaxons de bas-marais et parvocariçaies acides totalisant 2418 relevés phytosociologiques, issus de différentes régions géographiques d'Europe sont analysés et présentés dans un premier tableau synoptique. L'échantillonnage inclut notamment 8 groupements récemment décrits dans le Massif central français. Ils sont comparés au moyen d'analyses agglomératives et hiérarchiques (C A H, méthode de Ward) et d'analyse des correspondances détendancée (DCA). Nos résultats montrent que la végétation se différencie principalement en fonction de la richesse trophique et d'un gradient thermique lié à l'altitude. L'oxygénation de la nappe aquifère et la richesse minérale en bases interviennent aussi, mais dans une moindre mesure, tout comme la dynamique endogène d'atterrissement des groupements. 19 associations végétales sont retenues et comparées au sein d'un tableau synoptique final. 15 peuvent être attribuées à l'Alliance du Caricion fuscae Koch 1926 em. Klika 1934. Trois sous-alliances sont distinguées: le Ranunculo flammulaeCaricenion fuscae Passarge 1964, groupements mésotrophiques planitiaires à montagnards sur sol organo-minéral, le Sphagno-Caricenion curtae Passarge 1964, groupements oligotrophiques à oligomésotrophiques montagnards sur tourbe, le Carici nigrae-Trichophorenion cespitosi suball. nov., groupements de gouilles et suintements subalpins à alpins acides à neutroclines. Les relations et les contacts entre ces végétations et celles des Caricetalia davallianae et du Juncion acutiflori sont soulignées et discutées. Le Caricetum nigrae Braun 1915, association centrale de l'Alliance, qui recouvrait des végétations très hétérogènes, a été redéfinie et reprécisée. Deux nouvelles associations du Massif central sont décrites. Les autres résultent d'associations déjà existantes qui sont ici réhabilitées, amendées, typifiées et actualisées en accord avec le code international de nomenclature phytosociologique. (traduction du résumé anglais du site Phytocoenologia)
Langue Français
Support Fichier numérique
Lieu de consultation Pôle-relais Tourbières
Thème (Tourbières) Europe
Cote (Pôle tourbières) H 1.2 / 5751 N-5749
Mots clés (Tourbières) phytosociologie ; bas-marais ; tourbière acide