logo

 

 


Document : Article
Base(s) documentaire(s) Pôle relais tourbières
Titre Palaeo-paludification, environmental change and human impact during the mid- and late holocene in western Europe : the example of the La Prenarde-Pifoy mire in the French Massif Central
Auteur(s) CUBIZOLLE, Hervé ; HAAS, Jean Nicolas ; BIELOWSKI, Walter ; et al.
Revue Quaternaire
N° revue N°4
Volume-tome 24
Année de parution 2013
Fourchettes de dates entre 2010 et 2019
Nbre/N° de page p. 419-442
Résumé Les études conduites depuis plusieurs années sur l’origine des tourbières dans le Massif central oriental français ont montré certains liens étroits entre la dynamique turfigénèse et les activités humaines au-dessus de 600 m d’altitude. Mais si l’origine anthropique de beaucoup de tourbières apparues au cours des 4500 dernières années est prouvée, le rôle des sociétés humaines dans l’apparition des tourbières nées entre 6500 et 4500 ans cal. BP soit au Néolothique moyen et final est toujours discuté, faute d’une bonne connaissance de l’histoire de la mise en place et du développement des sociétés agro-pastorales. C’est pourquoi la tourbière basse minérotrophe de La Prenarde-Pifoy dans les Monts du Forez a fait l’objet d’une étude interdisciplinaire et multi-proxy combinant, d’une part, géomorphologie, pédologie et datations des couches fossiles basales de tourbe sur toute l’étendue du site et, d’autre part, palynologie, diatomologie, analyses des macro-restes végétaux et micromorphologiques. L’objectif était de retracer l’histoire de l’implantation des sociétés agro-pastorales sur ce secteur montagneux et de préciser la chronologie des changements bioclimatiques et écologiques induits par les activités humaines. Les résultats montrent tout d’abord qu’il est impossible d’argumenter suffisamment en faveur d’une origine anthropique de cette tourbière qui amorce son expansion latérale à partir de 6204-5895 ans cal. BP. Quant à l’histoire de la mise en place et du développement des activités agro-pastorales tout au long du Subboréal et du Subatlantique, elle se divise en trois temps forts : de 5200 à 4800 ans cal. BP on observe des indices tangibles d’activités agro-pastorales ; ces indices d’anthropisation disparaissent entre 4800 et 2700 ans cal. BP période au cours de laquelle la hêtraie-sapinière domine le paysage ; l’emprise agro-pastorale s’affirme nettement à partir de 2700 ans cal. BP et se maintient ensuite jusqu’au XIXe siècle quoiqu’avec des variations d’intensité notables. (Résumé de l’article)
Couverture géographique Loire (42) ; Rhône-Alpes ; Massif Central
Langue Anglais
Support Fichier numérique ; Papier
Adresse web http://quaternaire.revues.org/6797
Date de consultation 05/02/18
Lieu de consultation En ligne ; Pôle-relais Tourbières
Thème (Tourbières) Rhône-Alpes - Articles scientifiques
Cote (Pôle tourbières) G 22.6 / 5986 N-7711
Mots clés (Tourbières) tourbe ; activités humaines ; Holocène ; paléoenvironnement